Je peux vous aider?



Je ne sais pas pour vous, mais cette phrase, probablement apprise au J1 de la formation de toute vendeuse prête à en découdre avec votre porte-monnaie, appuyant là l’idée que cette chère vendeuse est votre amie, est sympathique, est aimable, est relou, cette phrase…

 Je n’ai rien à redire contre ces vendeuses qui sont toujours là quand vous n’en avez pas besoin, mais introuvables lorsque vous êtes en passe de retourner tout le magasin pour trouver votre taille. Non, rien à redire, lorsque, happées par vos discussions passionnantes, vous nous fusillez du regard parce que « bon t’es gentille mais là c’est pas le moment, on n’est pas là pour vendre ! ». Et encore moins à redire lorsque l’on vous demande si vous avez le produit X en stock et que vous vous mettez à paniquer comme si vous veniez d’arriver là, tout de suite, maintenant dans le magasin : « - Bonjour, auriez-vous cette paire d’escarpins en 39 s’il vous plaît ? - Euhhhhhhhh, d’accord j’arrive ! (part en courant vers le rayon homme) - Ah oui mais en fait je suis pas sûre que ça soit là-bas, enfin je dis ça je dis rien, c’est pas mon magasin mais bon euh… GAME OVER ».

Bon, mais au fond je ne les déteste pas vraiment ces vendeuses, elles sont pour la plupart aimables et gentilles, et puis bon, c’est pas facile de replier toute la journée des vêtements que beaucoup se font un plaisir à déplier (le complot des déplieuses de piles de vêtements, on connaît).

J’aime bien les vendeuses (261 mots d’introduction, YOU WIN), sauf… sauf… celles de Sephora. 

Non mais sérieusement, on rigole, on rigole, mais j’aimerais connaître le casteur de chez Sephora moi, j’ai genre deux mots à lui dire : « -Bonjour, je viens pour le poste de vendeuse. –Ok, quelle est la différence entre un fond de teint liquide et un fond de teint compact ? –J’en n’ai aucune idée. –Ah parfait, vous êtes le candidat idéal, vous commencez demain. » (BONJOUR LES CLICHES HEIN. Toute ressemblance avec la réalité  réelle est volontairement voulue).

Ok j’exagère, mais sérieusement, y a-t-il une vendeuse chez Sephora qui s’y connaisse un minimum en maquillage et cosmétiques ? En plus :

- La plupart sont maquillées de telle sorte que j’ai parfois l’impression d’être entrée par erreur chez Crayola. 

- Les miroirs et les lumières te donnent un teint tel qu’au final tu repartiras avec le package touche éclat+ psychanalyse.

- De gentilles vendeuses veulent te conseiller (je crois que la paradoxe est là) mais te font acheter n’importe quoi. Parce que, dans ma salle de bains, au final, il y a à peu près 90% de « bien » et 10% de « n’importe quoi ». 

- En plus merci, mais bon à chaque fois que je vais chez Sephora, on me dit que le produit que j’utilise n’est PAS ADAPTE à ma peau, OUAIS MAIS BORDEL C’EST TA P****N DE COLLEGUE QUI ME L’A CONSEILLEE IL Y A QUINZE JOURS !!!! 

- Et je dis rien quand on me refile des échantillons de crèmes antirides et parfum pour homme alors que je viens d’acheter une lotion pour peaux jeunes et du rouge à lèvres.

Je dis tout ça, je dis rien, mais bon, quand même quoi. 

Je porte une robe Zara, une jupe H et M, des lunettes saint Laurent et des chaussures Louis Vuitton. 






 

6 commentaires:

  1. Sympa ton article, tu m'as bien fait rigolé!
    Deltreylicious
    http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jejejej merci beaucoup ma belle!

      xoxo!

      Supprimer
  2. Subliiiime cette robette !! Et je suis 100% dac avec toi pour les vendeuses Sephora ! Je rajouterais même qu'elles marchent au challenge donc elle te force à acheter la marque du challenge du moment ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Ah oui, je ne savais pas qu'elles avaient des challenge, cela explique peut-être le quota ''je refourgue n'importe quoi aux clientes quand je ne sais pas quoi conseiller'' jajaja

      bisou!

      Supprimer

Toute remarque ou critique est bonne à entendre, à vous de jouer!