Les robes de soirée



Je ne sais pas pour vous, mais s’il y a bien une chose qui me stresse en dehors des soirées raclette-kékette, c’est de devoir m’habiller pour aller en soirée. Genre la soirée, la vraie :

- Celle où tu sais pertinemment que tout le monde sera guindé, que t’as pas intérêt à avoir les cheveux gras sous peine de voir le regard de tes interlocuteurs vacillé entre ton regard tes seins et ta chevelure pas trop flamboyante ; 

- Celle où tu sais pas trop si tu dois manger les petits fours parce qu’on t’a dit que c’était un buffet dinatoire, et que tu ne t’es donc pas empiffrée chez toi avant de venir, rapport au fait que ta robe taille juste et que c’était trop tard pour en trouver une autre et que bon, t’avais bien envie de goûter à autre chose que tes quotidiennes pâtes au beurre, MAIS que PERSONNE ne semble se décider à inaugurer le buffet, et que tu ne veux pas passer pour une pique-assiette ; 

-Et c’est aussi le genre de soirée où un gentil serveur vient remplir ta coupe de champagne à chaque fois qu’elle est vide, et même qu’à la fin tu comprends même pas que t’es en train de raconter la blague de Toto qui pue du slip au Big Boss de l’année. 

Bref ce genre de soirée où tu te prends la tête au mois quinze jours à l’avance pour savoir comment tu vas t’habiller, toi la fille qui a 25 ans sur les papiers mais pas trop encore dans ta tête. 

Car même si j’ai « l’avantage » de porter des jupes, des robes, et de me maquiller pratiquement toute l’année, ne croyez pas que je ne me retrouve pas fort dépourvue quand la soirée se présente sur mon agenda. C’est pas parce que je porte des trucs de fille 300 jours par an que je suis à l’aise avec des trucs de femme. Là est toute la nuance. Parce que les froufrous, les bijoux, les cheveux coiffées, les robes fourre-tout fourreaux, les rivières de diamants et les robes longues, c’est pas mon délire

Alors parfois j’ai l’impression que c’est moi qui cloche, que je ne me cale pas assez sur mon âge réel, que tu vois, t’es une femme maintenant, alors ça fait partie du concept. Et puis je me dis qu’après tout, autant porter quelque chose dans lequel je me sentirai à l’aise, rien de pire que de se sentir déguisée pour le paraître aux yeux des autres.

Après tout, tout le monde aura vite fait de remarquer que je suis une femme, une vraie. Celle qui rigole un peut trop fort parce qu’elle est bourrée (merci le gentil serveur), celle qui ne porte pas de bijoux parce qu’au bout de dix minutes, cette bague finira au fond de son sac tant cela entrave ses gestes, et celle qui ira se servir timidement au buffet parce que, bon, faut bien que quelqu’un les mange ces petits fours. 
 
Une femme normale dans tout ce qu’il y a de plus subjectif dans la normalité. 

Je porte un top et des sandales Zara, un short The Kooples, un sac Louis Vuitton, des lunettes Saint Laurent et un blazer Mango.







8 commentaires:

  1. J'ai adoré ton article, ça m'a fait rire :p
    J'adore tes sandales, très jolie tenue !
    Biz Jeny

    Concours sur le blog * http://www.jenychooz.lautre.net/dotclear/index.php?post%2F2014%2F06%2F10%2FConcours-Banggood *

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeny, ravie que tu aies apprécié ^^

      xoxo

      http://rockandbarcelona.blogspot.fr/

      Supprimer
  2. J'adore tes sandales!
    Deltreylicious
    http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com

    RépondreSupprimer
  3. Great outfit!
    http://fashion-soup.com/

    RépondreSupprimer
  4. AHHH GENIAL
    Ces photos en extérieur sont sublimes
    Ca fait du bien de te voir dehors :))
    Et ton petit short est génial <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle! Oui ça me fait du bien aussi de changer de décor, j'ai le temps de les faire plus tôt donc j'en profite! C'est mieux!

      Bisous ma belle!

      Supprimer

Toute remarque ou critique est bonne à entendre, à vous de jouer!